La nutrition sportive

Que faut-il boire pendant un entrainement? Que manger sur une journée de compétition? Et la veille au soir? Est-ce que courir à jeun fait maigrir? C’est quoi un métabolisme?

L’alimentation du sportif est un sujet passionnant que j’ai pu parcourir d’un point de vue théorique via le diplôme d’université en nutrition et micronutrition du sportif mais aussi d’une manière plus pratique avec la Savate Boxe Française  (Championnat de France Combat – Elite A) et le Trail (Lyrican et Impérial – Fontainebleau).

Je fonde mon accompagnement sur une approche qui se veut globale en axant selon les besoins sur la nutrition (hydratation, apports protéiques, glucidiques…) , la micronutrition (conseils dans la prise de compléments alimentaires) ou le comportemental (croyances alimentaires, compensation après des périodes de privation). 

L’alimentation est l’un des fondements de la performance tout comme la condition physique ou la technique. Que vous soyez débutant ou compétiteur je serais ravie de vous accompagner durant vos saisons sportives avec :

  • un programme alimentaire sur mesure pour tous les sports en fonction des cycles de travail : musculation, récupération, compétition
  • des conseils pour la gestion de la diététique lors des déplacements
  • des conseils sur la prise de compléments alimentaires

Chez le sportif le poids est une information importante mais incomplète, dans la mesure où l’on ne connaît pas la répartition de ces kilos entre tissus maigres (muscles, os, etc.) et tissus graisseux. C’est pourtant bien souvent le juste équilibre entre masses grasses/musculaires qui s’avère être un facteur de performance. 

C’est pourquoi j’ai fait le choix de travailler avec de la bio impédancemétrie segmentaire (BIA) qui permet une analyse de la composition corporelle fine.

Améliorer ma santé digestive

Vous êtes régulièrement ballonné? Vous souffrez de flatulences? Votre transit est ralenti ou au contraire très/trop rapide? Vous avez l’impression que certains aliments ne vous conviennent pas?  

Il est possible que vous souffriez d’un syndrome de l’intestin irritable, aussi appelé colopathie fonctionnelle. Il s’agit d’un trouble de fonctionnement du côlon (aussi appelé gros intestin). Situé entre l’intestin grêle et le rectum il prend en charge la fin de la digestion débutée plus haut dans l’intestin grêle et participe à l’élaboration et l’évacuation des selles. 

Le syndrome de l’intestin irritable, du fait d’une hypersensibilité du colon est souvent à l’origine de douleurs au niveau du ventre, de constipations, de diarrhées ou de ballonnements. Bénigne, cette pathologie chronique entraine souvent une altération de la qualité de vie (professionnelle, personnelle, sportive…)

La Monash University (en Australie), université référante sur le SII (syndrome de l’intestin irritable) à découvert que certains composants alimentaires entrainent des perturbations intestinales. Il s’agit de glucides à chaînes courtes, non digestibles, qui fermentent au niveau du côlon entrainant les symptômes évoqués plus haut. Ces glucides fermentescibles sont baptisés « FODMAP » : Fermentable Oligo, Di and Monosaccharides and Polyols.

La mise en place d’un régime pauvre en FODMAP permet de diminuer les symptômes chez 8 personnes sur 10. Travailler ensemble permettra de connaître votre seuil de tolérance à ces aliments sources de FODMAP et de mettre en place une alimentation équilibrée, diversifiée et gourmande qui tiendra compte de votre digestion. 

Les troubles digestifs étant souvent associés à des déséquilibres de la flore intestinale nous pourrons également être amenés à utiliser la phytothérapie ou la micronutrition pour compléter l’accompagnement.

Saine gestion du poids

Vous avez déjà essayé pas mal de régimes mais reprenez toujours le poids perdu? Vous entendez tout et son contraire et vous ne savez plus quoi penser? Vous souhaitez perdre du poids avec bienveillance?

Si des apports théoriques sont nécessaires à une bonne compréhension de l’alimentation et de ses principes, ils ne suffisent pas à changer du tout au tout et à permettre une perte de poids durable. Travailler sur le poids cela revient aussi et surtout à travailler sur le comportement. Cette approche s’oppose aux régimes rigides dans lesquels il est commun de souffrir de la faim, de frustrations et de nouer un rapport avec la nourriture qui n’est plus sain. La littérature scientifique est plutôt bien dotée sur sujet. Nous savons aujourd’hui que cette approche dite « restrictive » ne donne pas de bons résultats à long terme sur la perte de poids.

Travailler sur le comportement cela veut dire s’intéresser à la raison de la prise, à comprendre et à reconnaitre les mécanismes qui vous poussent à manger au-delà de vos besoins. Mon rôle sera de vous aider à renouer avec votre régulation alimentaire naturelle (faim/satiété/rassasiement), à faire le tri concernant les différentes croyances alimentaires dans lesquelles nous évoluons (média, éducation…). Nous pourrons aussi aborder la dimension émotionnelle de certaines prises alimentaires afin de pacifier le lien que vous entretenez avec l’alimentation. Pour cela j’utilise de nombreux outils et expérimentations. Au besoin la micronutrition pourra elle aussi être utilisée.

La chirurgie bariatrique

La prise en charge d’une personne souffrant d’obésité peut parfois s’orienter vers une chirurgie. Elle s’adresse bien souvent à ceux pour lesquels un retentissement apparaît comme majeur sur la santé. Parfois à tort considéré comme une solution de faciliter, la chirurgie bariatrique sous-entend de grands changements.

Durant ce processus au long cours il est important d’aborder ensemble les différentes étapes de votre perte de poids et d’échanger notamment sur les sensations alimentaires qui vous permettront de maintenir votre nouveau poids dans le temps. Un nouveau rapport à l’alimentation se met en place. Mon rôle sera de vous y accompagner pour qu’elle soit la plus sereine et intuitive possible.

Prendre soin de ma santé

Vous souhaitez vieillir en pleine forme? Votre dernier bilan sanguin n’était pas optimal? Votre médecin vous a mis en alerte? Vous souffrez d’une maladie chronique?

De nombreuses pathologies nécessitent, en complément de la médecine, un suivi diététique précis et régulier pour prévenir sur la durée les complications médicales. On sait que l’alimentation peut même avoir un rôle déterminant dans certaines pathologies et améliorer nettement la qualité de vie ou tout simplement sa longévité :

  • Hypercholestérolémie (cholestérol au-delà des normes biologiques)
  • Pré-diabète ou Diabète (glycémie anormalement élevée)
  • Maladies cardiovasculaires (tension artérielle trop haute, plaques d’athéromes, …)
  • Cancer (modification des goûts, de l’appétit, fatigue,…)
  • Maladies rénales

Le surpoids et la maladie de l’obésité ne sont pas synonymes de mauvaise santé. En revanche ils ont souvent tendance à augmenter le risque de développer une maladie. 

Mon rôle sera de vous transmettre toutes mes connaissances afin de vous aider à comprendre les mécanismes physiologiques, à acquérir les compétences nécessaires pour mieux vivre avec cette spécificité et gagner ainsi en autonomie. L’éducation thérapeutique du patient, à laquelle je me suis formée, a pour but de vous positionner au centre de son soin, comme acteur à part entière. 

Aussi nous adapterons ensemble votre alimentation afin que celle-ci soit en adéquation avec votre problématique et votre mode de vie.

Accompagner les changements de vie

Vous souhaitez manger moins de viande et maintenir un nouvel équilibre alimentaire? Vous arrêtez de fumer et vous vous inquiétez de votre poids? Vous avez la chance d’être une femme : enceinte, allaitante ou ménopausée et ne savez plus comment manger?

Il n’est pas rare d’être un peu perdu lorsqu’une nouvelle étape de notre vie se dresse devant nous. La nutrition n’est souvent pas au coeur du changement qui se veut plus global mais elle peut être un bon soutien, un pilier sur lequel s’appuyer. Les cas de figure peuvent être assez nombreux :

  • Végétarisme/végétalisme (équilibre en protéines et vitamines)
  • Arrêt du tabac (gérer les prises alimentaires)
  • La ménopause 
  • La grossesse et l’allaitement  (rythme alimentaire et portions)
  • Les plus âgés : pour lesquels les proches ont un rôle majeur!

Mon accompagnement sera fondé sur une approche qui se veut globale en axant selon les besoins sur la nutrition (apports en protéines, en lipides de bonne qualité…) la micronutrition (apports en fer, magnésium et vous conseiller dans la prise de compléments alimentaires si besoin) ou le comportemental (croyances alimentaires, compensation).